logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/06/2014

[FC]Surveillance des communications: Viviane Reding recommande les pincettes plutot que l'aspirateur

La Commission européenne a insisté vendredi sur la nécessité de protéger la vie privée des citoyens et a recommandé "d'utiliser des pincettes plutôt que l'aspirateur" pour la surveillance des communications après les révélations du groupe Vodafone sur les pratiques de certains gouvernements.

"Pour le travail de simple police, il est important d'avoir des règles, et d'utiliser des pincettes plutôt que l'aspirateur pour la collecte de données personnelles", a expliqué la vice-présidente de la Commission Viviane Reding, au cours d'un point de presse à l'issue d'une réunion avec les ministres de la Justice de l'UE à Luxembourg.


La Commission européenne a insisté vendredi sur la nécessité de protéger la vie privée des citoyens et a recommandé "d'utiliser des pincettes plutôt que l'aspirateur" pour la surveillance des communications après les révélations du groupe Vodafone sur les pratiques de certains gouvernements.

"Pour le travail de simple police, il est important d'avoir des règles, et d'utiliser des pincettes plutôt que l'aspirateur pour la collecte de données personnelles", a expliqué la vice-présidente de la Commission Viviane Reding, au cours d'un point de presse à l'issue d'une réunion avec les ministres de la Justice de l'UE à Luxembourg.

 

"Les question relevant de la sécurité nationale sont en revanche hors cadre", a-t-elle reconnu.

Le géant britannique des télécommunications Vodafone a révélé vendredi dans un rapport inédit comment certains gouvernements ont un accès direct à son réseau pour surveiller les communications de ses clients.

"Dans un petit nombre de pays, la loi ordonne que des agences ou autorités spécifiques doivent avoir un accès direct au réseau d'un opérateur", indique Vodafone, sans citer les pays concernés.

Dans certains cas, les gouvernements ont ainsi "un accès permanent aux communications des clients via leur propre accès direct".

Dans la plupart des pays, les autorités doivent toutefois d'abord demander l'aide de l'opérateur, qui conserve le plein contrôle de son réseau.

"Dans l'UE, un juge doit autoriser l'accès aux données personnelles des citoyens, et ces règles s'appliquent sur l'ensemble du territoire de l'UE", a insisté Mme Reding.

"Nous n'avons pas juridiction sur les législations des pays tiers", a-t-elle rappelé.

La question de l'espionnage de masse est devenue sensible depuis les révélations d'Edward Snowden, ancien consultant de l'agence de renseignement américaine NSA, qui avaient mis à jour un vaste système de surveillance des conversations téléphoniques et des communications via internet.

13:55 Écrit par adrienbs3 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | Pin it! |

Commentaires

test

Écrit par : Test | 12/06/2014

Encore un commentaire

Écrit par : Stef | 25/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique